Contact ancien Info importante

Les origines du cinéma


Le cinéma naît à la fin du xixe siècle. Si l'animation remonte au moins au xviie siècle, avec « la lanterne magique », il faut attendre 1891 pour voir apparaître le premier brevet portant sur l'animation d'images photographiques. Le spectacle collectif qui pourra en être fait remonte, lui, à quelques années plus tard.

Dans de nombreux articles et livres, on peut lire encore aujourd'hui, et plus spécialement en France, que « les inventeurs du cinéma sont les frères Lumière ». Ils ont mis au point et fait construire une machine permettant d'enregistrer et de projeter en public des vues photographiques en mouvement, qu'ils ont baptisée le Cinématographe. À l'époque, la presse, invitée aux premières projections Lumière, parle, non pas du Cinématographe, mais du « Kinétoscope (ou du Kinétographe) des frères Lumière ». Le 23 mars 1895, quand Auguste et Louis Lumière présentent leur invention aux savants de la Société d'encouragement, ils nomment encore « Kinetoscope de projection, » ou Kinétographe Lumière leurs appareils de prise de vues et de visionnement. L'appareil de prise de vues, inventés par Thomas Edison et son principal collaborateur, William Kennedy Laurie Dickson en 1891 , le Kinétographe, la première caméra, et l'appareil permettant de voir individuellement les films, le Kinétoscope, sont cités en références, preuve de leur antériorité. Pourtant, l'invention des frères Lumière est à la fois une caméra et un projecteur (et même une tireuse de copies). Avec la possibilité de voir des films sur grand écran, les frères Lumière inventent le spectacle de cinéma moderne. Cette invention, qui en améliore d'autres, plus rudimentaires, apparaît immédiatement comme un redoutable concurrent aux spectacles animés préexistants…. …suite


Auguste et Louis Lumière

Les frères Auguste Marie Louis Nicolas Lumière, né le 19 octobre 1862 à Besançon et mort le 10 avril 1954 à Lyon et Louis Jean Lumière, né le 5 octobre 1864 à Besançon et mort le 6 juin 1948 à Bandol dans le Var, sont deux ingénieurs et industriels français qui ont joué un rôle primordial dans l'histoire du cinéma et de la photographie. Ils sont souvent désignés comme les frères Lumière. suite



En réalité les « frères Lumière » ont inventés les prises de vues, le matériel nécessaire pour en conserver les images… les scènes filmées étaient pour l’essentiel des moments de la vie quotidienne.

Le « vrai » cinéma, celui qui attire un public cherchant un divertissement,  celui qui demande un scénario a son père qui se nomme G. Méliès.


Georges Méliès, né Marie Georges Jean Méliès le 8 décembre 1861 et mort le 21 janvier 1938, est un réalisateur de films français. Ayant choisi la prestidigitation comme profession, il profite d’une donation de son père, industriel de la chaussure, pour devenir propriétaire et directeur en 1888 du théâtre Robert Houdin, en sommeil depuis la mort du célèbre illusionniste. Le 28 décembre 1895, il découvre avec émerveillement les images photographiques animées lors de la première représentation publique à Paris du Cinématographe par les frères Lumière et propose même de racheter le brevet de la machine. Un refus poli mais narquois le pousse à se tourner vers un ami londonien, le premier réalisateur britannique, Robert W. Paul, qui lui fournit un mécanisme intermittent avec lequel il tourne son premier film en 1896, Une partie de cartes, réplique du même sujet réalisé par Louis Lumière. La même année, avec l’Escamotage d'une dame au théâtre Robert Houdin, il utilise pour la première fois en Europe le principe de l’arrêt de caméra, découverte américaine, qui lui assure un franc succès dans son théâtre où il mélange spectacles vivants et projections sur grand écran. Il fait alors de ses tableaux, ainsi qu’il appelle ses films, un nouveau monde illusoire et féerique, mettant à profit les dons de dessinateur et peintre que chacun a pu remarquer dans son adolescence.

Georges Méliès est considéré comme l'un des principaux créateurs des premiers trucages du cinéma, entre autres les surimpressions, les fondus, les grossissements et rapetissements de personnages. Il a fait construire le premier studio de cinéma créé en France dans la propriété de Montreuil dont son père l’avait également doté. suite


Ces infos sont aimablement fournies par des sites généralistes. Bonne base pour une recherche plus approfondie que vous ne manquerez pas de faire. Et que de grands réalisateurs, de grands films se sont produits depuis… à suivre…

Accueil Contact Les vidéos La photographie La production Libre Niouz    Les " Antre Niouz " FORUM